Mosquito coast

Mosquito coastProfondément déçu par son pays, qui à ses yeux est devenu symbole de la déchéance et du non-sens, Allie Fox, inventeur idéaliste, part avec sa femme et ses quatre enfants au Honduras en plein cœur de la jungle. Il défriche, irrigue, édifie des abris et conçoit surtout un immense réfrigérateur qui apporte aux indigènes la glace introuvable dans cet endroit du monde. Après quelques mois d’efforts intenses naît un village où la vie est douce et sans souci. Mais l’arrivée de trois malfaiteurs vient briser cette quiétude et plonge la communauté dans la violence et la désillusion… Merveilleusement interprété par Harrison Ford, Allie Fox nous communique des sentiments troubles et envoûtants où se mêlent la folie, la tyrannie et un certain besoin de revenir aux sources de l’être humain. Plus qu’un simple film d’aventures, remarquablement mis en scène par Peter Weir («Witness» et «L’année de tous les dangers»), «Mosquito coast» est un drame et une superbe histoire d’amour.

Y a-t-il un pilote dans l’avion?

Y a-t-il un pilote dans l'avionJim Abrahams et les frères Zucker forment un joyeux trio de farceurs, équivalents américains des Monty Python. Après l’inénarrable « Kentucky friedmovie » (en français « Hamburger film sandwich «ressorti l’année dernière sur les écrans), ils se sont lancés dans cette parodie irrésistible des films-catastrophes qui fleurirent dans les années 70. Nous embarquons donc à Los Angeles avec les passagers du vol 209 pour Chicago. Ils n’oublieront pas ce voyage de sitôt, et nous non plus ! La fatalité a voulu que le pilote, le copilote et la radio aient fait le mauvais choix en ingurgitant le poisson avarié du menu. Comme tous ceux qui en ont mangé, ils tombent dans un coma profond, et l’appareil est transformé en ambulance volante…aveuglément confié au pilote automatique. Un gai luron, celui-là, qu’il faut gonfler et regonfler pour qu’il reste en forme. L’hôtesse éperdue pêchera-t-elle un pilote de fortune parmi le troupeau d’hurluberlus et d’incorrigibles farceurs qui peuple cet avion ? Tous les clichés hollywoodiens sont transformés en gags au fil de cette savoureuse mise en boîte, c’est un patchwork de références à des films célèbres comme «Casablanca», «Saturday night fever» ou «Tant qu’il y aura des hommes». En tout cas, «Y a-t-il un pilote dans l’avion ?» est un des films les plus hilarants de la décennie. C’est plus drôle que du Mel Brooks !

Categories: Bateau

Tagged in:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *